Un animal peu commun, souvent décrié dans les contes pour enfants ; où il a dit-on, la faculté de se transformé en prince charmant si une princesse lui dépose un baiser sur la tête. Avec son allure d'animal préhistorique, et un physique peu avenant, une peau couverte de pustules : il s'agit du crapaud commun.

De moeurs noctures, l'animal est plutôt discret, et les rares occasions de le croiser, se font lors des périodes de reproduction au sortir de l'hibernation. Bien que sa population soit relativement abondante, il n'en est pas moins, menacé. En effet, outre ses prédateurs naturels ; peu nombreux en raison de sa toxicité ; comme le héron cendré, le putois, ou encore le hérisson ou la loutre, l'assechement des zones humides où il vit, réduisent considérablement le nombre de sujets.

Le crapaud commun se reproduit au printemps, et on assiste alors à de véritables grappes, certaines pouvant dépasser la dizaine d'individus. Les mâles étant d'une taille très inférieure à celle de la femelle. L'accouplement et la ponte des oeufs ont lieu dans l'eau.

A voir aussi l'album photo consacré à cet animal.