Plusieurs heures de train pour une cascade,

Cela en valait la peine : une cascade ça se mérite !

Le village de Vic sur Cère, dans le département du Cantal, est niché au dans une large vallée en contrebas du Puy Mary et de Plomb du Cantal. Pour y parvenir le train traverse d'abord les gorges de l'Allagnon, un autre cours d'eau ;  très encaissé ; d'Auvergne.

Arrivée destination, et, après une courte visite du village, mes pas me mènent, dans un premier temps, à l'église Saint-Pierre, monument classé datant du 13e siécle, puis à l'entrée du chemin qui monte assez fort vers la cascade de la Conche, 

Pour accéder à ce chemin, il faut contourner l'église, puis emprunter une petite rue montante, où se trouve un petit panneau annonçant la cascade, ansi qu'un point de vue, ensuite on passe devant une maison traditionnelle cantalienne pour arriver à quelques marches qu'il faut gravir, traverser une passerelle, le véritable chemin menant à la cascade de la Conche commence là. Dés le franchissement de la passerelle, le chemin offre deux options, soit on passe à droite par une portion très raide en pierre, soit on choisit le côté gauche où un escalier en bois permet de franchir ce raidillon, La suite du chemin alterne les passages aisés avec des zones plus difficiles, 

Une fois au pied de la cascade, il n'y a plus qu'à admirer la pièce d'eau,;

Le pied de la chute d'eau présente une petite cuvette qui se dit "conche" en patois, d'où le nom de la cascade.

en annexe de ce message : un album photos,                                                             Fiche d'organisation de la sortie

                      

fiche sortie